Cas concret - Anvers

sources: F4J Belgium & http://www.pagia.be

Traduction française :

À Anvers, c’est pas très sympathique d’envoyer une mère de deux enfants en taule. Un juge anversois a condamné ce vendredi C… (38 ans) à une peine de prison d’une année ferme pour le motif de «meurtre psychologique» sur son ex compagnon. C’est le résultat obtenu à la suite d’un effroyable divorce qui a éloigné les deux filles (actuellement 12 et 14 ans) de leur père en étant placée et qui doivent aller à l’école en taxi.  

Le procureur a parlé d’un «meurtre psychologique» à l’égard du père, et ce, au moyen d’«empoissonnements émotionnels» (de la part de la mère) sur des enfants.

L’affaire a connu deux faux départs, fin de l’année 2007.  
Le 1er février, l’affaire fut remise à une date ultérieure (le 23 mai) afin de vérifier si au cours du temps, il y avait une amélioration dans la situation. Mais la mère refusait catégoriquement la médiation familiale.

Ce pénible conflit perdure depuis 4 ans. Envoyer une mère de deux enfants en prison n’est pas sympa, mais c’est parce qu’elle ne conseille pas à ses enfants d’aller chez leur père durant les week-ends.  Bien au contraire, elle les empoisonne en les intégrant dans les procédures de son divorce. L’avocat du père a demandé 8 mois de prison ferme et 550 € d’amende.

Aujourd’hui le verdict s’est soldé par la condamnation d’un an ferme, de manière à permettre au procureur d’ordonner son arrestation immédiate. Mais l’affaire fut jugée par un juge remplaçant ne connaissait pas assurément le dossier.

Tout a commencé en 2004 lorsque le père est parti précipitamment.  La mère, fortement blessée dans son amour propre, a pris ses enfants pour alliés en les intégrant dans les conflits du divorce.

Elle a donc mal agi en utilisant ses enfants pour des victimes du divorce. Il ne s’agissait d’aucun sentiment de justice ni d’urgence dans la situation, mais, par l’empoisonnement psychologique de ses enfants, cette femme a créé un grave problème dans leurs éducations.

Le mois passé ce fut la 11ème fois que les ex-conjoints se présentaient devant la Cour pour le conflit de la non exécution du droit de garde du père. Cette femme fut déjà condamnée à deux reprises à 6 et 8 mois de prison. Jusqu’à présent, elle a payé 26.000 € d’indemnités plus 7.000 € de frais d’huissier parce qu’elle continuait à aliéner ses enfants.  

Part l’attitude de la mère, les enfants refusaient d’aller chez leur père. La mère préférait que ses enfants aillent en Institution plutôt que chez leur père. La défense (de la femme) montre qu’il y a quand même un point positif chez cette mère: les enfants et la mère étaient blessés dans leur amour propre par le départ de leur père, refusant alors tout contact avec lui.

On ne peut donc pas s’attendre à l’impossible dans cette situation. De plus, selon la commission probatoire, la mère essaie de faire des efforts, et l’école tente également de débloquer la situation.

Donnez encore une chance à ma cliente, demanda la défense. Le tribunal n’a pas suivi, au contraire.  Elle est rare la motivation pour décider d’une une sentence aussi lourde.  La mère, a agi sans aucune gène, avec des comportements mensongers.  L'abus est considéré, non seulement comme étant «dégoûtants envers la partie adverse», où l’on se moque clairement de la Justice.

En ce que concerne l'attitude des filles : « Il n'est nullement attribué à un enfant de 8 ans de décider avec quel parent il veut garder le contact ». Ensuite… (On entendit au tribunal) des accusations telles… «Toi tu t’es occupé à ce que maman n’obtienne plus argent, alors ils nous mettrons dans un centre et tu veilleras à ce que ma maman aille en prison».

Les enfants n’ont pas pu inventer ces propos, et ceci est la preuve absolue de la méchanceté perverse.

(Traduction artisanale par Mayaz)
Remarques de Mayaz: Quand allons-nous assister à divers Tribunaux pour témoigner sur les sanctions de spoliations des pères ?

Merci de publier vos commentaires. k



Début Précédent [ 1 2 3 4 5 ] SuivantFin

Info | Imprimer | Permalien

Archives des nouvelles
+ Année 2017
+ Année 2016
+ Année 2015
+ Année 2014
+ Année 2013
+ Année 2012
+ Année 2011
+ Année 2010
+ Année 2009
+ Année 2008
Présentation

Fermer Cas concret

Fermer Documents - Loi

Fermer Nos interpellations

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
Captcha
Recopier le code :
Nos actions archives

Fermer Nos actions 2010

Fermer Nos actions 2009

Médias

Fermer 2013

Fermer 2014

Nouvelles des Amis
Visites

 381643 visiteurs

 5 visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
GuppyMania.net  

Haut