Préambule : SOS PAPA Belgique asbl s’engage à traiter les réponses qui lui parviendront, avec toute la confidentialité qu’il se doit et dans le respect de la loi sur les données de la vie privée.

 

SOS PAPA Belgique asbl respecte la vie privée des personnes et se conforme strictement aux lois en vigueur sur la protection de la vie privée et des libertés individuelles. Les informations communiquées par la personne du fait du présent formulaire sont nécessaires pour répondre au besoin du sondage.

 

Recommandations et consignes :

  • Des réponses courtes sont souhaitées. Essayer de formuler votre point de vue en quelques mots afin de faciliter le travail d’analyse.

  • Rester le plus objectif et factuel possible cela renforcera la crédibilité dans notre démarche

  • N’oubliez jamais que même si nous comprenons votre situation et ce que vous vivez, l’enquête ne vise pas à défendre votre dossier. Nos permanences sont le lieu privilégié pour vous apporter notre soutien.

  • Au travers de vos réponses, c’est votre expérience personnelle que nous souhaitons que vous nous communiquiez. Grâce à elle, nous espérons que nous pourrons sensibiliser les acteurs concernés afin qu’ils améliorent l’aide qu’ils peuvent nous donner.



La non fête des pères

° A cause de la non présentation d'enfant,

   Les papas ne savent pas voir les leurs!

° A cause le l'aliénation parentale,

Les enfants ne veulent pas voir leurs papas!

° A cause des fausses accusations,

Les papas le sont souvent de:

violence, pédophilie, alcoolisme !

Dimanche 9 juin 2013

Pique-nique

Place Saint-Fiacre – 6000 Charleroi

de 14h00 à 16h00



Journée internationale

Contre le

Syndrôme d'Aliénation Parentale

 

Jeudi 25 avril 2013


Manifestation


Palais de Justice (Portalis section jeunesse)

Rue des Quatre Bras, 4 – 1000 Bruxelles

de 11h à 13h


Avec ce premier article, je commence un dialogue avec tous les associés de l’association SOS Papa avec le désir de rester toujours à votre disposition. Je suis maitre Lo Re Vincenza l’avocat de sos papa Nord Picardie et je travaille aussi au milieu international. Donc je m’occupe de divorces internationaux, soustraction international des enfants et adoptions internationales.


Or, parmi les problématiques qu’un père peut rencontrer lors du divorce ou la séparation et souvent  la non représentation d’enfant. Quand un juge reconnait un droit de visite et la mère ne donne pas exécution, il y a un moyen pour rendre cela effectif ? On peut recourir à la Cour des droits de l’homme de Strasbourg. A ce propos, il faut prendre en considération la décision du 29 janvier 2013 n. 25704/11. Le cas spécifique : Monsieur Lombardo, un père italien s’est séparé et sa petite avait 2 ans. Depuis cette date, il y a commencé une bataille car sa ex femme n’a pas permis au père de voir sa fille et d’établir une relation stable et durable avec elle. Et tout cela, nonobstant toutes les décisions des juges à son faveur. La Cour lui a donné raison et il a condamné l’Etat Italien au paiement de 15000 euros pour dommages moraux et 10000 euros pour remboursement des frais.


Motivation : L’Etat est tenu à mettre en œuvre les mesures plus adaptes et rapidement pour assurer le droit du père à voir sa fille. Les mesures prises ont été insuffisantes. Donc pour cela l’Etat a été condamné. Surtout car il est possible un phénomène d’aliénation parentale.  


Père retranché... suite - par Le_Babelleir le 17/02/2013 @ 19:57


Père retranché : statu quo dans la grue à Nantes - par Le_Babelleir le 17/02/2013 @ 13:40

La situation n'a pas évolué pendant la nuit de samedi à dimanche sur le port de Nantes où un père est retranché depuis vendredi matin dans une grue géante pour obtenir le rétablissement du droit de visite de son fils.

 
Interrogé sur des mouvements qui auraient pu se dérouler pendant la nuit ou tôt dimanche matin à proximité de la grue, comme un approvisionnement en vivres ou des discussions, le policier a répondu: "non, rien du tout. Ca n'a pas bougé".

Serge Charnay a perdu le droit de visite de son fils Benoît il y a deux ans à la suite de sa condamnation pour soustraction d'enfant.
"Je resterai le temps qu'il faudra pour obtenir quelque chose de significatif", a dit Serge Charnay.
Il précise " je ne fais pas une grève de la faim et de la soif, je suis assiégé par les forces de l'ordre ".
Il envisagerait un dépôt de plainte pour mise en danger de vie d'autrui si la situation perdure d'après un communiqué de presse.

Serge Charnay précise  qu'il ne descendra pas " je ne veux plus qu'un papa soit obligé de faire une grève de la faim pour réclamer son droit a voir ses enfants, parce que tant que je suis la, quelques papas renonceront à se foutre en l'air de désespoir ".

Vendredi soir, la préfecture de Loire-Atlantique lui avait fait présenter la preuve écrite qu'il pouvait bénéficier de l'audience, à compter du 28 mars, d'une requête expresse pour l'examen de son dossier. Après lecture du document, Serge Charnay avait choisi de poursuivre son action.

Contacté par SMS dimanche matin par l'AFP, Serge Charnay n'avait toujours pas répondu vers 8H00.

Source AFP

 


Réflexion sur la masculinité : être un homme aujourd’hui - par Le_Babelleir le 13/01/2013 @ 15:08


DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ] 1 page suivanteSuivantFin

Archives des nouvelles
+ Année 2018
+ Année 2017
+ Année 2016
+ Année 2015
+ Année 2014
+ Année 2013
+ Année 2012
+ Année 2011
+ Année 2010
+ Année 2009
+ Année 2008
Présentation

Fermer Cas concret

Fermer Documents - Loi

Fermer Nos interpellations

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
Captcha
Recopier le code :
Nos actions archives

Fermer Nos actions 2010

Fermer Nos actions 2009

Médias

Fermer 2013

Fermer 2014

Nouvelles des Amis
Visites

 567870 visiteurs

 28 visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
GuppyMania.net  

Haut