Lettre de notre présidente - par Le_Babelleir le 27/11/2018 @ 18:36

 
Madame, Monsieur,
 
En Belgique,  malgré un cadre législatif qui s'améliore, de nombreuses inégalités et disparités subsistent encore entre parents séparés/divorcés. Souvent pris dans un conflit de loyauté envers un de ses parents, l'enfant peut être amené à prendre parti et ainsi contribuer au rejet de l’autre parent. Sous l’influence du parent auprès duquel il réside, ce conflit de loyauté peut amener l’enfant à parfois rejeter violemment son père ou sa mère voulant ainsi se préserver ou prouver sa fidélité. De nombreux pères ou mères sont victimes de ce rejet. On parle alors de syndrome d'aliénation parentale Au fil du temps, nous voyons les dégâts humains et la détresses dans laquelle sont plongés   tant ces enfants que ces parents ayant fait l’objet de cette exclusion de tout lien avec leur enfant.
 
Notre association S.O.S. PAPA Belgique asbl vient en aide, notamment par des espaces de rencontres et d'écoutes, à ces pères et mères qui, victimes d'exclusion, essayent de préserver et de garder des relations interpersonnelles et régulières avec leurs enfants.
 
Ce courrier vous parvient afin que vous soyez un relai d'information vis-à-vis de ces pères et mères qui souffrent de la séparation avec leurs enfants. Pourriez-vous diffuser sur vos divers canaux l'information que notre association S.O.S. PAPA Belgique asbl organise des permanences mensuelles dans la ville de Charleroi tous les deuxièmes mardi du mois « à l'impasse temps » rue de Dampremy.
 
D’autre part, ce mercredi 5 Décembre 2018 notre asbl organise comme chaque année la fête de St Nicolas pour ces pères ou mères qui ne pourront fêter la St Nicolas avec leurs enfants. C’est l’occasion de sensibiliser le grand public. Nous distribuerons des bonbons, des ballons et des folders. Cette années, notre action se déroulera à Charleroi devant la banque CBC - Boulevard Tirou, 40 près de la place Verte de 13h30 à 15h30.
 
En vous remerciant pour le soutien que vous donnerez à ces pères et mères en faisant le relai de notre action.
 
S.O.S. PAPA Belgique asbl                                 
Micheline Van Gyseghem – Présidente


Action de la Saint Nicolas 2018 - par Vigodi le 24/11/2018 @ 14:47

En Belgique, malgré un cadre législatif qui s'améliore, de nombreuses inégalités et disparités subsistent encore entre parents séparés/divorcés. Souvent pris dans un conflit de loyauté envers un de ses parents, l'enfant peut être amené à prendre parti et ainsi contribuer au rejet de l’autre parent. Sous l’influence du parent auprès duquel il réside, ce conflit de loyauté peut amener l’enfant à parfois rejeter violemment son père ou sa mère voulant ainsi se préserver ou prouver sa fidélité. De nombreux pères ou mères sont victimes de ce rejet. On parle alors de syndrome d'aliénation parentale Au fil du temps, nous voyons les dégâts humains et la détresses dans laquelle sont plongés tant ces enfants que ces parents ayant fait l’objet de cette exclusion de tout lien avec leur enfant.

 

Notre association S.O.S. PAPA Belgique asbl vient en aide, notamment par des espaces de rencontres et d'écoutes, à ces pères et mères qui, victimes d'exclusion, essayent de préserver et de garder des relations interpersonnelles et régulières avec leurs enfants.

 

Ce mercredi 5 Décembre 2018 notre asbl organise comme chaque année la fête de St Nicolas pour ces pères ou mères qui ne pourront fêter la St Nicolas avec leurs enfants. C’est l’occasion de sensibiliser le grand public. Nous distribuerons des bonbons, des ballons et des folders. Cette années, notre action se déroulera à Charleroi devant la banque CBC à la place Verte de 13h30 à 15h30.

 

 

 


Pour continuer de vous fournir une aide de qualité et garantir la sécurité de vos données personnelles, nous avons adapté notre politique de confidentialité conformément au nouveau Règlement général européen sur la protection des données (RGPD), dont l’entrée en vigueur est le 25 mai 2018.

Nous prenons soin de ne pas polluer votre messagerie et de ne relayer que les informations concernant les activités de notre association.

Vos données personnelles sont conservées et protégées en Belgique. Nous ne louons, ni ne vendons jamais notre base de données.

Vous avez la possibilité de vous désinscrire du site par vous même et de nos services via un mail à notre secrétaire.

Nous avons conscience que la protection de votre vie privée est essentielle pour nouer une relation durable avec vous. Soyez assuré(e) que nous continuerons à protéger vos informations personnelles et à faire preuve de transparence quant à la manière dont nous les utilisons.

 

 

 


Contact mail - par Vigodi le 24/05/2018 @ 08:49

Il apparait qu'avec certains navigateurs, il n'est pas possible de nous écrire un mail!

Avec Microsoft Edge, cela ne va pas!

Utilisez Microsoft Explorer!!!

 

 

 

 

 

 


Ballon.jpg

A l’occasion de la commémoration de la journée internationale contre le Syndrome d'Aliénation Parentale (SAP), ce mercredi 25 avril 2018, S.O.S. PAPA Belgique asbl manifestera de 11h00 à 12h30 devant le bâtiment du Délégué général aux droits de l'enfant - Rue de Birmingham 66, 1080 Molenbeek

Une délégation devrait être reçue vers 11h30 par Monsieur Bernard DE VOS.

39 associations de 24 pays et 4 continents dont une majorité membres de la Platform for European Father feront également ce jour des actions.

 
Priver abusivement un enfant d’un de ses parents est une violation :
- de la Charte des Droits de l’Homme
- de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant
- de la Loi sur l’autorité parentale conjointe
- de la Loi sur l'hébergement égalitaire
 
 

 

 


Cinéma - Débat - Films à voir - par Vigodi le 21/02/2018 @ 18:55

http://www.lavenerie.be/?activityid=E611F51D-A95E-E00A-287A-77EE623160CE

Films à voir: Drôle de père et Le passé devant nous.

 

 

 


COMMUNIQUE DE PRESSE

Chaque année depuis 2005, pour faire entendre les difficultés de la rupture parentale et l’impossibilité de certains parents de Belgique à offrir à la Saint Nicolas des cadeaux à leurs enfants, ils organisent un rassemblement et manifestent pacifiquement devant une institution responsable de la problématique.  

S.O.S. PAPA Belgique asbl organise mercredi 6 décembre 2017 une présence de 11h00 à 12h30 devant le Tribunal de la Famille, place du Palais de Justice à Namur, afin d’alerter les magistrats de leurs responsabilités. Il y aura distribution de bonbons aux passants.

Monsieur Dominique GÉRARD, président du tribunal de première instance, n'a pas répondu favorablement à notre demande d'entretien. Notre dossier lui sera toutefois déposé.

La non-présentation d'enfant est le droit aux hébergements secondaires et/ou égalitaires et le droit aux relations personnelles parent/enfant qui ne sont pas respectés lors de divorces/séparations.

Priver abusivement un enfant d’un de ses parents est une violation :

- de la Charte des Droits de l’Homme
- de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant
- de la Loi sur l’autorité parentale conjointe

- de la Loi sur l'hébergement égalitaire

S'il existe une pratique judiciaire qui mérite d'être épinglée c'est bien celle là! Chaque week-end, début d'une période de vacance, le droit d'hébergement accordé par décision judiciaire est violé à des milliers d'exemplaire.

En première ligne et à de rare exception près, on trouve les substituts de permanence qui répondent laconiquement aux services de police alertés dès le vendredi soir par les parents frustrés de leur progéniture : «qu'il (elle) dépose une plainte mais ça peut attendre lundi». Services de police débordés qui se désintéressent du problème en ne voulant pas recevoir la plainte.

On ne compte plus les situations où après dix plaintes voire beaucoup plus, le parent gardien ne subit aucune sanction. Un véritable encouragement à s'installer dans l'illégalité.

La non présentation d'enfant est une situation, d'autant plus, difficile à vivre pour les parents/enfants qui en sont victimes, qu'elle empêche l'exécution d'une décision judiciaire. Personne ne l'ignore et c'est à proprement parler un constat d'échec.

Les juges des Tribunaux de la famille ne prennent pas ou n'ont pas le temps de consulter les dossiers !

Les audiences où l'on prend des décisions sur l'avenir de nos enfants se résument à quelques minutes.

Les pères ne sont pas ou peu entendus en audience !

AVOIR UN BON AVOCAT !

À croire les plaintes, il n'y aurait pas suffisamment de bon avocats qui défendent ces pères.

Le coût de ces praticiens pour des résultats médiocres est trop élevés. Attisent-ils le conflit ?

La formation constante des intervenants en matières familiales est-elle assurée ?

Le personnel est-il suffisamment nombreux pour absorber le nombre de dossier ?

Les parents évincés attendent autre chose que de l'indifférence.

C'est ainsi que l'aliénation parentale est mise en place, expliquée aux enfants sous de fausses raisons. Pris dans un conflit de loyauté, ils rejettent, sans raisons objectives, l'autre parent.

Nous demanderons d'appuyer le projet de loi 2010 n° S 5-520 (Proposition de loi instaurant la guidance parentale sous mandat judiciaire) en cas d'aliénation parentale avérée et de prendre comme exemple la loi 12 318 du 26 08 2010 du Brésil. http://sospapa.info/file/Loi-Bresil-SAP-26082010.pdf.

La rupture du lien parental mérite une sérieuse réflexion sur les origines et les conséquences. Annuellement, par mille habitants, il y a quatre unions et trois séparations! En prenant le nombre moyen de fécondité par couple, nous arrivons à 66.000 enfants concernés.

Le divorce conflictuel est la cause principale de rupture de lien avec un des parents. Or, les enfants ont besoin de liens affectifs étroits avec leurs deux parents.

Le pouvoir judiciaire doit intervenir pour imposer un autre système qui puisse garantir aux enfants de garder leurs deux parents. Le modèle de Cochem (Allemagne) pourrait être une solution.

L’enfant est otage, isolé, par le « parent principal » qui parvient à l'empêcher de voir son autre parent. Le non-respect du jugement conduit trop souvent à la rupture du lien affectif parental. Il est souvent le fait du « parent principal » qui refuse à l'enfant de donner accès à l’autre parent.

Les raisons s’apparentent régulièrement à des allégations mensongères (attestations médicales, spéculations de violence, fausses accusations d'abus sexuels, volonté supposée de l’enfant etc...).

Le « parent principal » garde une responsabilité personnelle en cas de non présentation d’enfant, il est, néanmoins, rarement sanctionné pour ce délit. La majorité des plaintes n’ont pas d’incidence dans l’obligation de remettre les enfants. La correctionnalisation du délit prend beaucoup de temps et ce temps va à l’encontre de l’intérêt de l’enfant.

« Lorsque l'homme s'habitue à voir les autres détruits par de fausses accusations, c’est qu’il accepte lui-même de subir, un jour ou l’autre, lui aussi, les mêmes destructions. »

De plus, la pénalisation ne donne lieu que très exceptionnellement à une condamnation voir un emprisonnement. Pourtant, ce délit s’apparente à un « rapt parental » mais il est rarement vu ainsi par les juges (4/5 des femmes). La complaisance des juges va même jusqu’à, pour soustraire le parent principal des plaintes ou de citation directe en correctionnelle, décider de retirer tout simplement l’hébergement au parent secondaire. Cette pratique s’est rodée dans les tribunaux. En revanche, si un «parent secondaire» n’exerce plus son droit de visite, on estime que l’enfant vit un traumatisme à cause du peu d’intérêt que son parent lui porte (souvent le père). Dans ce cas, la jurisprudence a imaginé un dédommagement sous forme d’astreinte. Un pragmatisme étonnant dès lors qu’il y a un intérêt d’argent !

Les pouvoirs judiciaires n’ont pas de réponse aux abus de pouvoir du « parent principal ». Or, il s’agit de justice égalitaire, au lieu de viles spéculations sur les dangers pour l’enfant. Les dictons oubliés disent «élève ton enfant dans la justice, il aura le sens de la loyauté».

Or, la privation d'enfants, qui touche beaucoup de pères, peut être vécue comme une violence, voire de la torture. Elle affecte dangereusement la santé et la collectivité. Les conséquences sont terribles pour l’enfant, enjeu d’un amour démesuré, qui subit des pathologies irrémédiables dans son développement émotionnel et psychologique.

Les récents événements impliquant des pères dans des actes extrêmes doivent faire réfléchir !

 

 


ONE - Enquête - par Vigodi le 30/10/2017 @ 12:32

Bonjour à tous,

Voici une demande de l'ONE (Office National de l'Enfance):

Depuis quelques temps, l’Office s’interroge sur l’identité professionnelle des Travailleurs Médico-Sociaux (TMS) de l’ONE. Ces professionnels sont les acteurs de terrain de première ligne au contact des familles. Pourtant, leur rôle, leur identité professionnelle et la dénomination de leur profession pose actuellement question. Suite à une première partie d’enquête réalisée auprès des TMS eux-mêmes, nous souhaitons à présent nous tourner vers le public et public potentiel de l’ONE, à savoir les (futurs) parents: connaissent-ils ces professionnels ? Quelles représentations ont-ils de leur rôle ?  Quel est leur avis sur le terme « TMS », le trouvent-ils suffisamment clair et adapté ? Afin de répondre à ces questions, un bref questionnaire a été créé. Nous avons besoin de votre aide pour le diffuser au maximum !
Vous trouverez également ci-joint l’annonce de l’enquête. Le questionnaire sera actif jusqu’au 31 octobre inclus. http://www.one.be/parents/accompagnement-actualites/accompagnement-details/un-tms-qu-est-ce-que-c-est/

 

JUSQU'À PRÉSENT, NOUS N'AVONS QUE PEU D'HOMMES AYANT RÉPONDU À NOTRE ENQUÊTE. C'EST POURQUOI JE METOURNE VERS VOUS AUJOURD'HUI : AURIEZ-VOUS DES PISTES À NOUS PROPOSER AFIN D'INFORMER LES PÈRES DE NOTRE DÉMARCHE ? AURIEZ-VOUS PAR EXEMPLE UNE NEWSLETTER ACTIVE VIA LAQUELLE IL SERAIT POSSIBLE DE DIFFUSER NOTRE ANNONCE ?

 

 


           

 

A l’occasion de la commémoration de la journée internationale contre le Syndrome d'Aliénation Parentale (SAP), ce mardi 25 avril 2017, S.O.S. PAPA Belgique asbl manifestera de 11h00 à 12h30 devant le Tribunal de la famille et de la jeunesse, rue de Soignies 8 à Nivelles.

Une délégation sera reçue à 11h00 par Madame Christine PANIER, présidente du Tribunal de première instance.

39 associations de 24 pays et 4 continents dont une majorité membres de la Platform for European Father feront également ce jour des actions.



S.O.S. PAPA Belgique asbl organise une manifestation ce mercredi 6 décembre 2017, jour de la Saint Nicolas pour sensibiliser le monde de la justice aux pères et mères victimes d’aliénation parentale.

En ce jour de Saint Nicolas, de nombreux pères ou mères ne pourront partager ce moment de bonheur et d’innocence avec leurs enfants. Victimes de fausses accusations, d’allégations mensongères, rejetés par leurs enfants instrumentalisés par le parent manipulateur, ils vivront ce jour comme tous les autres jours, avec ce sentiment d’être incompris dans leur quête de reconnaissance, de considération et de pouvoir exercer le rôle légitime de père ou mère auprès de leurs enfants.

Depuis plus d'un  mois un rendez-vous a été demandé au Président du Tribunal de première instance de Namur, Monsieur Dominique GÉRARD.

Lieu : Palais de Justice de Namur, Tribunal de la Famille et de la Jeunesse – Place du Palais de Justice, 4 - 5000 Namur

Quand : le mercredi 6 décembre 2017 de 11h00 à 12h30

Nous comptons sur vous!

Le comité d’administration de S.O.S. PAPA Belgique asbl

 

​AFFICHE à imprimer...

 

 

 

 


DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ] 1 page suivanteSuivantFin

Archives des nouvelles
+ Année 2018
+ Année 2017
+ Année 2016
+ Année 2015
+ Année 2014
+ Année 2013
+ Année 2012
+ Année 2011
+ Année 2010
+ Année 2009
+ Année 2008
Présentation

Fermer Cas concret

Fermer Documents - Loi

Fermer Nos interpellations

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
Captcha
Recopier le code :
Nos actions archives

Fermer Nos actions 2010

Fermer Nos actions 2009

Médias

Fermer 2013

Fermer 2014

Nouvelles des Amis
Visites

 474863 visiteurs

 6 visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
GuppyMania.net  

Haut